SEO campus de Nantes 2016 : ce qu’on y apprend

SEO campus de Nantes 2016 : ce qu’on y apprend

Les conférenciers nous ont donné l’occasion de découvrir (ou de réviser) les dernières tendances du SEO pour 2016. On y apprend que la qualité du contenu est plus que jamais essentielle, qu’il faut absolument utiliser les données structurées pour positionner un site dans le Knowledge Graph et que la préparation d’un site web aux périodes stratégiques de l’année est aussi affaire de SEO. On y parle aussi parfois une drôle de langue avec des mots comme “devices”, “ranker” ou “linking” 😉 mais pas d’inquiétude, la mise en œuvre des stratégies proposées est souvent accessible à la plupart d’entre nous, moyennant une bonne dose de travail et de patience.

L’événement SEO campus de Nantes, organisé par l’association SEO Camp, s’est déroulé pour cette année 2016, dans les locaux de l’école Ynov située sur l’île de Nantes. Les thématiques abordées lors des conférences portaient évidemment sur le SEO (référencement naturel) mais également sur le webmarketing. Le marketing digital correspond à l’ensemble des méthodes destinées à faire la promotion d’un produit ou d’une marque en utilisant le web comme vecteur. Le SEO est l’un des leviers du webmarketing au même titre que le référencement payant, l’emailing, les réseaux sociaux…

J’ai assisté à certaines conférences et je me propose dans cet article non pas d’en faire un exposé détaillé mais simplement d’en extraire les idées principales et de mettre en lumière les interconnections qui existent entre les différentes pratiques SEO/Webmarketing. Car finalement, toutes les stratégies proposées visent à attirer l’internaute sur le site web et l’amener à réaliser une action bien définie qui peut être la valorisation de l’image de marque (branding), l’acquisition de nouvelles adhésions, le téléchargement d’un PDF, la conclusion d’une transaction commerciale…

3 techniques pour améliorer le SEO éditorial

Intervenante : Audrey Schoettel

Quand on rédige un texte destiné à être lu sur un écran, il faut mettre les informations pertinentes en haut de page.

Le SEO éditorial consiste à travailler des textes et des médias pour produire un contenu de qualité, fluide avec la bonne dose de mots clés. L’objectif est d’attirer et de retenir l’internaute tout en captant l’intérêt des moteurs de recherche. Audrey Schoette nous propose des méthodologies qui aident à rédiger pour le web avec constance et efficacité. Elle rappelle également qu’il ne faut pas négliger l’importance du visuel (typographie).
Un petit exemple : utilisez la technique de la pyramide inversée. C’est-à-dire commencez par l’information principale et détaillez ensuite. Quant on écrit sur le web, cette technique a plus de chance de capter l’attention du visiteur toujours pressé.

Au-delà du netlinking

Intervenant : Victor Lerat

Le lien humain est l’avenir du netlinking.

Le netlinking, c’est l’ensemble des opérations visant à augmenter la quantité de liens menant vers un site depuis des sources extérieures, de façon à améliorer la visibilité, le positionnement et la popularité des pages d’un site. En bref, il s’agit de générer ou “d’attirer” des liens entrants sur un site web.
Dans sa présentation, Victor Lerat propose des techniques basées sur la production d’un contenu unique et de qualité qui va pouvoir séduire de potentiels partenaires d’échange. Il faut absolument abandonner les liens automatiques et créer des liens à forte valeur ajoutée. Voici quelques pistes pour créer ces fameux liens :

  • l’ancre du lien est intégrée dans un contenu de qualité, rédigé pour l’internaute et dans lequel l’auteur s’implique
  • établir une relation de confiance avec le partenaire qui accepte de recevoir le lien sur son site
  • faire preuve d’audace et d’originalité dans sa démarche de netlinking

Pour voir les slides de l’intervention cliquez ici.

L’UX dans un projet SEO 

Intervenants : Adèle Delourme et Guilhem Chauvin

Le design orienté expérience utilisateur et le SEO se rencontrent pour donner naissance à un site web plus performant dans les deux domaines.

D’après le Dictionnaire du web :

  • L’UX Design (User eXperience) consiste à penser et à concevoir un site web de manière à ce que l’expérience utilisateur soit la meilleure possible.
  • Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization) désigne l’ensemble des techniques visant à positionner un site web dans les pages de résultats dits “naturels” (c’est à dire non payants) des moteurs de recherche comme Google, Bing et Yahoo.

A priori, les objectifs de ces deux approches semblent opposés. Pourtant , c’est lorsque le référenceur et le designer travaillent en synergie que l’expérience utilisateur et le référencement sont les mieux réussis. Les deux univers doivent collaborer depuis la définition de l’architecture du site web jusqu’à sa conception.

Retrouvez les slides de la conférences.

SEO Campus de Nantes édition 2016 dans les locaux de l'École YnovDans le hall d'entréeA l'entrée, le midi, le casse-croûte est servi par "Tonton burger"Les participants à l'édition 2016 du SEO campus de Nantes
<
>
A l'entrée, le midi, le casse-croûte est servi par "Tonton burger"

Oubliez les mots clés, pensez Knowledge Graph

Intervenant : François Goube

Dans l’avenir, la place des résultats naturels dans les pages de résultats des moteurs de recherche va se réduire comme peau de chagrin au profit d’autres services, notamment le Knowledge Graph de Google. Le challenge des référenceurs est de travailler les sites web en fonction de ces nouvelles techniques de traitement de l’information.

Le concept développé par françois Goube est le suivant : les efforts du référenceur ne doivent plus porter uniquement sur les mots clés mais également sur la qualité du contenu (cocon sémantique) et celle du code (balisage des microdonnées).

Knowledge Graph de Google sur la requête “lieu unique nantes”
Knowledge Graph de Google sur la requête “lieu unique nantes”

Aujourd’hui, vous posez une question à Google, il vous fournit la réponse sous la forme d’une fiche informationnelle : le knowledge Graph. Cet encart (situé à droite sur la page de résultats) propose une information structurée, en rapport avec votre question, accompagnée de liens pour approfondir la recherche. Ce type d’affichage a pour ambition de fournir à l’internaute une réponse immédiatement depuis la page de résultats et de lui “épargner” ainsi l’effort de chercher la réponse parmi les liens classiques.

Google devient un “moteur de réponse”.

Désormais, ce qui compte ce n’est plus le mot clé mais l’entité. L’entité correspond à une base de données de toutes les informations qui se rapportent à un mot clé de type monument, personnalité, ville, formation sportive, film… Ces informations sont hiérarchisées par Google. Les relations entre les entités sont également prises en compte. Le résultat est ensuite affiché sous la forme du knowledge graph.

Rich snippet et snippet classique dans une page de résultats de recherche de Google
Rich snippet et snippet classique dans une page de résultats de recherche de Google

Par conséquent, pour être visible sur les nouvelles pages de résultats de Google, il faut apparaître avec le Knowledge Graph et les rich snippets. Le snippet est le descriptif de deux lignes qui apparait dans les pages de résultats de Google, le rich snippet est un snippet enrichi, par exemple avec l’affichage des avis clients.

Donc les référenceurs doivent adapter leurs stratégies de visibilité à la notion de moteur de réponse. En d’autre termes, il faut que les moteurs de recherche trouvent les entités présentes sur une page web. Pour ce faire, Google et consorts procèdent de deux façons :

  • en utilisant des données structurées à l’aide d’un balisage normalisé, placé dans le code html d’une page web. De cette façon, on indique aux moteurs de recherche : “voici le titre de la page”, “voici le nom de l’auteur”, “voici la date de publication”….. Les principaux moteurs de recherche préconisent l’utilisation des microdonnées au format schema.org pour baliser le contenu des pages web
  • implicitement en analysant le contenu. On l’aura compris, plus que jamais le contenu doit reprendre l’univers sémantique d’un mot clé. Pour cela il existe des outils qui permettent de classer l’information tels que Oncrawl, IBM Watson, Lotame. Par ailleurs, le classifieur sémantique Alchemy API permet de déterminer les relations sémantiques dans les contenus des pages.

Les slides de l’intervention sont disponibles ici.

Piloter ses campagnes d’acquisition avec Google Analytics

Intervenante : Vanessa Critton

Pour améliorer ses campagnes d’acquisition, il faut d’abord définir ses objectifs principaux et les indicateurs correspondants, mesurer puis analyser en fonction des groupes de visiteurs (segmentation).

Voici la situation : la stratégie digitale du site web est bien ficelée, l’interface est adaptée à l’expérience utilisateur, le référencement est optimisé, les échanges de liens sont bien travaillés et le contenu est qualitatif. Mais maintenant, comment évaluer l’impact de tout ce travail sur l’objectif fixé ? En utilisant un outil d’analyse d’audience et de suivi de fréquentation tel que Google Analytics.

Enfin, il ne faut pas oublier qu’il est indispensable de bien définir ce qui va être mesuré…

Comment travailler son SEO lors des périodes stratégiques ?

Intervenant : Frédéric Plisson

C’est pendant l’été qu’il faut travailler le SEO pour la période de Noël .

Au moment de préparer les périodes de soldes, de Saint-Valentin ou autres, la stratégie consiste généralement à mettre en place une campagne de webmarketing (annonces payantes, emailing…).
Avec Frédéric Plisson, nous apprenons qu’il y a un vrai potentiel à utiliser le SEO pour profiter de ces périodes. En plus, nous connaissons déjà bon nombre d’outils puisqu’il s’agit de tout ceux que nous venons d’aborder : définition des objectifs, choix des mots clés, rédaction du contenu, linking et enfin analyse des résultats.

En revanche, il ne faudra pas oublier de s’y prendre bien à l’avance…

Fin

Et pour finir cette journée qui s’est déroulée dans la convivialité et la bonne humeur, nous avons participé à un petit quiz bien sympathique avec des cadeaux pour les premiers gagnants.

Merci pour cette enrichissante journée.

Pour découvrir le contenu d’autres conférences, rendez-vous sur le blog de Benjamin Yeurch.

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les réactions sur cet article

  • Par Juliane , le 27 avril 2016

    Merci pour le partage,
    Quel est la méthode la plus recommandé à votre avis?

  • Par Cécile , le 27 avril 2016

    Merci pour votre remarque.
    L’idéal serait de pouvoir pratiquer toutes les techniques…